Palmarès 2017 – Phonurgia Nova
18920
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-18920,portfolio_page-palmares-2017,header_style_light,phonurgia_side_playlist_active_no_popup,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 

Palmarès 2017

175 productions reçues, 19 pays, 51 oeuvres programmées

And the winners are...

 

« A chaque fois qu’un Prix de radio a été créé, il a suscité des œuvres surprenantes » notait Pierre Schaeffer lors de la première édition de ce concours en 1986. A l’heure du podcast et de l’écoute en ligne, ce constat est amplement vérifié. Un phénomène nettement moins prévisible se confirme d’édition en édition  : en marge des grandes maisons de radio,  de nouveaux auteurs et producteurs surgissent et explorent des voies différentes, avec lesquels il faut compter. Au terme de deux journées intenses et passionnées, cette édition 2017 a révélé des talents éclatants » ! Découvrez-les ici !

Un panorama de la création sonore internationale

175 productions reçues, 19 pays, 51 oeuvres programmées. Cette 22ème édition a mis en lice une nouvelle fois les meilleures fabriques sonores (Arte Radio, Phaune Radio, La Première RTBF, SWR, France Culture, ACSR, Le Labo-RSR, ABC Soundproof, Deutschland radio, Radio Panik…) et une nouvelle génération d’auteurs-producteurs indépendants, qui, partout dans le monde, s’empare des outils d’enregistrement et fait de la parole humaine, du réel et l’imaginaire sonore, l’espace de son invention.

PRIX « ART SONORE »

doté de 2000€ par la SACEM

Charo Calvo

Qualia

45 min, ABC Soundproof Australia
avec le soutien de l’ACSR et du FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles.


Five women artists living in Brussels; each one from a different cultural background. They tell, in their mother tongue, an intense sensorial experience, that left a physical imprint. One of them is not telling the truth though. How to transmit this experience only through language when their words are translated, albeit ‘properly’ by another woman? Qualia questions the body/mind problem, the impossibility of sharing with others the exact perception of a colour…

Charo Calvo is a Spanish composer, sound designer and professor on composition for the media. Her work is diffused on international venues and radio. She received the Palma Ars Acustica 2014 of EBU with Phonobiographie #1.

Mention

Davide Tidoni

Le son du bruit blanc

9 min, production ACSR-Empreinte (Italie)

La pièce introduit les auditeurs à la possibilité d’interaction et d’engagement avec le son. Grâce à une série d’expériences d’écoutes guidées, les radio-auditeurs percevoir les sons comme une présence concrète qui les met en contact avec le haut-parleur, leur propre corps et l’espace autour d’eux.

Davide Tidoni sʼintéresse à la dimension relationnelle de lʼécoute. Accordant une attention toute spéciale à lʼobservation, à lʼaction et à la participation, il crée des performances et des projets dʼenregistrements sonores.

PRIX « FICTION FRANCOPHONE »

doté de 2000€ par la SACD

François Pérache et Sabine Zovighian

De guerre en fils

55 min, Arte Radio (France)

Le 2 octobre 1961, en pleine guerre d’Algérie, le policier Georges Pérache est abattu à Paris par le FLN. Le 17 octobre, la police réprime une manifestation pacifique et tue près de deux cent Algériens. Le 13 novembre 2015, François Pérache, petit-fils du policier tué, veut aller manger un bobun au Petit Cambodge… À la fois enquête intime, fiction documentée et tragi-comédie, De guerre en fils joue du feuilleton radio pour ouvrir la boîte aux secrets. Ceux de l’Histoire comme ceux d’une famille.

François Pérache, après une formation d’ingénieur, François se consacre au métier d’acteur depuis 2007 : sur scène, à la télévision et à la radio. En 2014, il écrit sa première fiction pour France Culture : « 57, rue de Varenne », réalisée par Cédric Aussir.

Sabine Zovighian, comédienne. Elle travaille avec de nombreux metteurs en scènes dont Laurent Pelly et Agathe Mélinand. En 2015, elle réalise sa première fiction pour ARTE Radio: Rose est une rose, d’après l’œuvre de Gertrude Stein.

Mention

Fabrice Osinski

La Tourmente

53 min, CinéSilex (Belgique)
Montage : Laurent Gérard / Mixage : Rémi Gérard.

Fin 2012, une société de production me propose d’être l’ingénieur du son d’un film documentaire en 3D sur les ouragans. Le tournage prévoit de longs séjours à l’autre bout du monde. Le son de l’ouragan est réputé impossible à enregistrer. Alors que j’hésite à embarquer dans l’aventure, Louise, la jeune femme que j’aime me quitte. Commence alors une errance entre tempêtes inouïes et torpeur tropicale ; un voyage vers un son impossible : l’ouragan.

Fabrice Osinski, 38 ans, est ingénieur du son pour des tournages de films. Il vit à Bruxelles et travaille le plus souvent à l’étranger. Il réalise en douce des pièces sonores.

PRIX « ARCHIVES DE LA PAROLE »

doté de 1000€ par la BnF, Bibliothèque Nationale de France

Benoît Bories

Une Quête

46 min, une co-production RTBF La Première / Faïdos Sonore (France-Belgique)

Ce documentaire fait suite à une rencontre qui s’est déroulée sur deux ans avec les frères Dominicains de Toulouse. Au départ, je devais créer une composition permettant de visiter par le sens de l’ouïe leur Couvent historique des Jacobins, dont ils ont perdu l’usage. J’ai alors découvert leur recherche avec Marcel Péres, musicologue et compositeur, afin de se réapproprier d’anciennes techniques de chant liturgiques oubliées avec leur départ du Couvent des Jacobins. J’ai alors pensé à une forme d’écriture entre documentaire et création sonore racontant la quête de ces frères Dominicains pour retrouver l’usage sonore d’un lieu qui s’est vidé.

Benoit Bories est documentariste et créateur sonore. Il produit des documentaires sonores pour différentes radios. Depuis trois ans, il élabore également des créations sonores pour le spectacle vivant.

Mentions spéciales

Fabienne Laumonier

Bienvenue

37 min, une production de l’ACSR
avec le soutien du FACR Wallonie-Bruxelles (Belgique)


Un voyage à bord de l’Aquarius, bateau de sauvetage affreté par l’ONG SOS Méditerranée. Une rencontre avec les vivants.

Fabienne Laumonier pratique le documentaire radiophonique depuis 2007. Elle travaille en Belgique avec l’ACSR et la RTBF ainsi qu’en France pour Arteradio et France Culture. De 2009 à 2012, elle co-réalise avec Christophe Rault, une trilogie radiophonique j’aime pas l’école qui reçoit le prix du meilleur documentaire de la SCAM Belgique 2012 et le grand prix Longueur d’Onde en 2013.

Parallèlement elle poursuit une activité théâtrale comme comédienne au sein de deux compagnies belges francophones. Il lui arrive aussi de prêter sa voix pour des fictions radiophoniques notamment avec François Teste et Christophe Deleu. Depuis 2011, elle anime régulièrement des ateliers radio dans des établissements scolaires français.

Daniel Martin-Borret & Marie Lisel

Agogies

17 min, une autoproduction (France)


Agogies est un dispositif relationnel et radiophonique qui capte une parole enfouie, par le canal de l’improvisation hypnotique.

Daniel Margin-Borret, auteur-réalisateur sonore, fabrique depuis 2009 des pièces radiophoniques pour affirmer la présence d’une langue sonore qui s’écrit à voix haute.
http://limagesonore.net

Marie Lisel, créatrice sonore radiophonique et praticienne en hypnose éricksonienne, met en scène des récits sous hypnose et anime des ateliers et des séances hypnotiques.
https://marielisel.bandcamp.com

PRIX « PAYSAGE SONORE »

doté de 1000€ par le Musée de la Camargue

Daniel Capeille

Le Silence sur un fil

43 min, autoproduction (Canada)


Après avoir réuni une collection de silences récoltés en Alaska en avril 2015, l’occasion est venue de chercher une définition de cette matière sonore discrète presque totalement disparue.

Daniel Capeille est preneur de son, monteur son et concepteur sonore pour le cinéma. Après des études supérieures à La Fémis à Paris, il vit et travaille depuis trois ans à Montréal. Parallèlement à son activité dans le cinéma, il se consacre à la création sonore et radiophonique. Il a récemment signé la conception sonore d’une série originale pour la chaîne Première Plus de Radio-Canada intitulée Mais qui a tué les enfants du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

PRIX « DÉCOUVERTES PIERRE SCHAEFFER »

doté de 500€ par Phonurgia Nova

Louis-Olivier Desmarais

Abbaye

13 min, une production avec l’aide de la Bourse Gulliver (Canada)

Sur les berges du lac Memphrémagog, au Québec, se dresse l’Abbaye de St-Benoît-du-Lac. 27 moines y vivent, selon les préceptes de la Règle de St-Benoît.
Abbaye est une proposition d’aller à leur rencontre, par le son. Un univers contrasté où sont mises en scène les rencontres sonores et poétiques entre le microscopique et l’immense, le prosaïque et le spirituel, l’anecdotique et l’imaginaire, le monde ancien et le monde moderne.

Louis-Olivier Desmarais, artiste sonore basé à Montréal, Louis-Olivier Desmarais s’intéresse au rapport entre le son et la spiritualité. Le jeu sur les espaces, sonores et imaginaires, est un élément central de son travail.

Mention

Boris Gobin / Sonia Franco

De l’autre côté du monde

38 min, dans le cadre de la Bourse Gulliver


De 1998 à sa fermeture pour travaux en 2014, le collectif Les Yeux de l’Ouïe a mené à la maison d’arrêt de Paris-La Santé un atelier vidéo permanent où travaillèrent ensemble personnes détenues, cinéastes et étudiants.
Glanées à travers les productions de l’atelier, De l’autre côté du monde fait résonner les voix de ceux qui l’ont traversé. Autant d’expériences singulières, qui, ensemble, tracent le portrait d’un espace collectif où chacun trouve la possibilité d’exister au delà de son statut.

Boris Gobin / Sonia Franco, pendant leur formation à la Fémis et Paris 3, Boris et Sonia se rencontrent à l’atelier de la Santé. Depuis, ils explorent différentes formes de création documentaire : films, créations sonores, ateliers.