Editions – Phonurgia Nova
22589
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-22589,page-editions,header_style_light,phonurgia_side_playlist_active,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 

Editions

édito

Avec la publication des œuvres de Pierre Schaeffer, Yann Paranthoën et Orson Welles, entreprise en 1989, Phonurgia Nova a initié une démarche originale d’édition dont la finalité est de valoriser les incursions du média radio dans le champ de la création.

Cette démarche se poursuit aujourd’hui afin de faire revivre des œuvres dans lesquelles s’incarne un authentique art sonore dans les dimensions du documentaire, de l’entretien ou de la fiction. En s’attachant à donner la parole à des auteurs, critiques ou chercheurs qui explorent les facettes de l’écriture sonore et radiophonique, phonurgia nova poursuit sa mission de transmission. A l’heure du podcast blablateur… remettre à l’honneur la matière sonore vivante.

Le port est offert pour toute commande supérieure à 40€
Commande par mail à info[@]phonurgia.org

Au revoir, merci / Yves Meylan

« Au revoir, merci » d’Yves Meylan 

CD

Musicien et photographe, Yves Meylan signe avec « Au revoir, merci » une magnifique série de portraits d’habitants de Genève qu’on ne se lasse pas de re-entendre. Gravée sur CD, cet album inaugure la collection photo-phonie dédiée aux liens entre images et sons. Alexandre Castant signe la préface de cette édition.

« Pour Au revoir, merci, explique Yves Meylan, j’ai passé une matinée par semaine pendant trois mois dans le magasin de mon ami Francis Traunig (marchand de vêtements et photographe), à enregistrer tout ce qui se passait pendant qu’il photographiait ses clients et amis de passages. Le scénario était toujours le même et le décor aussi, une rangée de costumes sur cintres. J’ai été très intéressé par le fait que les « sujets » surtout préoccupés par la pose et les successions de centièmes de seconde étaient libérés de la présence du micro et ainsi me faisait partager simplement leur vie pendant une heure ou deux. C’est la vie de tous les jours, à la fois tendre et cruelle. » (…)
« Pour moi, ajoute-t-il, le micro n’est pas simplement un objet qu’on place entre deux personnes qui parlent. Il est à la fois oreille, caméra, pinceau et et une gigantesque palette de couleurs. »

En vente uniquement par correspondance.
Format : 120 mm x 120 mm

1 CD + livret
Prix : 15 €

« La tentation du son », ouvrage collectif dirigé par Kaye Mortley 

LIVRE

« Un jour est venue l’idée de recueillir les pièces sonores produites pendant nos ateliers d’Arles – non pas en tant que modèles du genre, mais pour témoigner d’une démarche, d’un désir insistant : écrire avec le son ». Kaye Mortley
C’est un livre collectif coordonné par Kaye Mortley adossé à 47 essais documentaires en écoute en ligne. Une traversée du documentaire de création et des questions qui l’agitent. Textes de Thomas Baumgartner, Alexandre Castant, Mehdi Ahoudig, Virginia Madsen, Laetitia Mikles, Marie-Madeleine Mervant-Roux, Yves Nilly, Emilie Mousset, Dominique Petitgand, Florence Pezon (…).

La Tentation du son, Kaye Mortley
ISBN 978-2-908325-03-4
Format : broché
170 pages
Poids 435 g
Dimension 190 mm × 260 mm
Prix : 25 €

« Bref éloge du coup de tonnerre et du bruit d’aile » de René Farabet

LIVRE

“Les textes rassemblés ici répondent à des impulsions ou à des invitations : ils sont circonstanciels. La théorie ne s’y décline pas méthodiquement. Tous sont nourris de milliers d’heures passées dans les lieux de la scénographie sonore et rien de ce qui est dit là n’est étranger à cette activité artisanale qui consiste à nouer et à dénouer les sons et les sens. Présentés dans l’ordre chronologique de leur rédaction, ils s’échelonnent capricieusement de 1969 à 1994… Ces textes sont d’une facture et d’une teneur assez variées. Qu’ils appellent plutôt le questionnement, et puissent-ils donner à d’autres le goût de tenter des approches créatives dans un monde sonore encore en enfance…” René Farabet
EAN 13 9782908325102
ISBN 978-2-908325-10-2
Date de publication 1994
Format : Broché
Nb de pages : 168 pages
Poids : 400 g
Prix : 20 €

« Propos sur la Coquille, notes sur l’expression radiophonique » de Pierre Schaeffer

LIVRE

Publié à l’occasion de la sortie de l’opéra radiophonique La Coquille à planètes, édité en CD par l’INA, ce texte pionnier de Pierre Schaeffer rédigé en 1946 tente de définir le domaine d’un art radiophonique spécifique et questionne les similitudes et différences entre arts de la radio et cinéma (les “arts-relais”). Ces réflexions radiophoniques précèdent ses travaux sur l’objet sonore et elles les préfigurent, car certains aspects s’y trouvent déjà : exploration du caractère singulier de l’événement sonore, mise en valeur du microphone, valorisation d’une écoute sensible face à une écoute “logique”. Une réflexion pionnière sur le 8e art. 

Préface de Jacqueline Cartier
Postface de Rudolf Frisius

EAN 13 – 9782908325058
Reliure : broché
Pages : 121
Format 220 mm / 140 mm

Prix 20 €

“Carnet d’écoute”, ouvrage collectif dirigé par Christian Leblé

LIVRE

L’attention aux phénomènes sonores n’a cessé de s’amplifier au cours du XXe siècle. Notre oreille s’est chargée d’une nouvelle culture du son. Publié à l’occasion de l’exposition Sons & Lumières du Centre Pompidou, cet ouvrage introduit aux pratiques artistiques du son pris comme média du réel et de l’imaginaire. Conçu sous la forme d’articles courts et de témoignages accessibles, ce carnet présente des personnages déterminants comme Pierre Schaeffer qui dépoussiéra la radio dans les années 50 et inventa la musique concrète ; Orson Welles qui expérimenta à la radio des procédés narratifs qu’il allait ensuite transposer au cinéma ;  Yann Paranthoën qui ré-inventa le documentaire radiophonique ; des idées-clés pour comprendre l’art sonore comme le montage, venu du cinéma et appliqué au sonore expérimentalement dès les années 30. Il aborde également des questions plus contemporaines (les téléphones portables, le design sonore des espaces publics). Tout en révélant un univers créatif foisonnant.

  •  ISBN 2-908325-09-8
    EAN 9782908325096
    Présentation : Broché
    Nb. de pages 80 pages
    Poids 280 g
    Dimensions 210 mm × 210 mm
  • Prix 20 €

“Yann Paranthoën, l’art de la radio”, ouvrage collectif dirigé par Christian Rosset

LIVRE + CD + DVD

  • Dans ses émissions, la parole est un matériau à sculpter, au même titre que les sons de la vie ou les silences. Prenant ses distances avec la « radio de tous les jours », il comparait volontiers son travail à de la peinture ou encore à la taille du granit comme la pratiquait son père : extraire de la réalité un bloc sonore, le monter comme on taille la pierre, le polir comme on mixe.  « Pour moi, la radio a de plus en plus à voir avec les arts plastiques. Je fais un tableau… un tableau sonore, je répartis les sons comme des couleurs ».
  • Unis dans un hommage collectif, plasticiens, écrivains et musiciens révèlent son influence sur la création d’aujourd’hui – une influence qui s’étend au-delà des cercles radiophoniques, parce que l’œuvre pose la double question de la forme sonore et de la restitution du réel. Ils témoignent de sa passion pour le son.
  • Deux entretiens inédits, l’un avec Jack Vidal datant de 1990, l’autre avec Thomas Baumgartner datant d’octobre 2004, livrent une réflexion sur la « taille des sons ».Un CD de 50 minutes donne à découvrir « Questionnaire pour Lesconil », qui en 1980 le révéla comme un auteur avec qui il allait falloir compter. L’émission se déroule le temps d’une journée : départ des bateaux, pêche en mer, vente à la criée…
    Un DVD de 110 minutes réunit 2 films mus par l’urgence de transmettre sa démarche singulière. – “Au Fil du son” de Pilar Arcila est un portrait en 54 min de Yann Paranthoën produit par Mille et une films. “Check up du Nagra IV S 3328”, est un voyage au pays de naissance du Nagra filmé par Michel Follorou lors d’une visite chez l’inventeur du Nagra en Suisse en 1993.
  • Phonurgia Nova remercie la SCAM, l’INA et la SACEM, qui ont soutenu cette entreprise éditoriale.
  • YANN PARANTHOËN, L’ART DE LA RADIO
    Ouvrage collectif dirigé par Christian Rosset
  • 156 pages illustrées
    format : 210 mm x 210 mm
    1 CD + 1 DVD joints
  • Prix : 36 €