3 jours avec Daniel Deshays à l'écoute des écritures sonores – Phonurgia Nova
30396
post-template-default,single,single-post,postid-30396,single-format-standard,post-3-jours-daniel-deshays-a-lecoute-ecritures-sonores,header_style_dark,phonurgia_side_playlist_active,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 

3 jours avec Daniel Deshays à l’écoute des écritures sonores

3 jours avec Daniel Deshays à l’écoute des écritures sonores

Le 9 juin, on ne va évidemment pas vous détourner des urnes…! Néanmoins,  dans une époque dominée par les écrans, comment ne pas considérer la nécessité de replacer l’écoute au centre de nos pratiques politiques, sociales et plus encore – artistiques ?
Quelles places la radio, le cinéma, le théâtre, le podcast et les médias accordent-ils eux-mêmes à l’écoute du monde ? Ce sont les questions que ce séminaire soulèvera à travers un exercice collectif de pensée, guidé durant 3 jours, par l’essayiste et ingénieur du son Daniel Deshays (qu’on ne présente plus) qui revient à Arles, avec l’idée de nous faire partager une nouvelle moisson de films, podcasts, créations, tout autant que les réflexions qu’ils font naître sur l’écoute, « véhicule de la relation » . A l’heure du déjeuner, une table sera dressée dans la cour de la Commanderie Sainte-Luce pour pique-niquer au soleil.
 
La nuit ne sera pas en reste :  celle du 8 juin invite à une grande dérive sonore sous casques de plus de 2h15, sur les quais du Rhône et dans le musée endormi, en compagnie de Judith Bordas et Fabien Arca – et de l’homme de radio René Jentet, un des pionniers du documentaire sonore à France Culture. Cette nuit sera précédée, à 16h45, par l’enregistrement public de « Nouer » : un numéro spécial de l’émission Métaclassique de David Christoffel, dédié au pionnier provençal de la musique concrète Francis Dhomontdécédé en décembre dernier à Avignon, fasciné par la bande sonore des nuits provençales qui ont inspiré plusieurs de ses oeuvres acousmatiques présentées jusqu’à la fin juin au Musée Réattu. Les soirées des 7 et 9 restent libres : un  « off » est envisageable pour celles et ceux dont les oreilles ne seraient pas rassasiées. Au plaisir de partager avec vous ces moments précieux.

L’accès est gratuit mais la réservation vivement conseillée :

Séminaire «  Penser le sonore »  avec Daniel Deshays, 7, 8 et 9 juin. Je m’inscris.
Nuit de l’écoute (sous casques), 8 juin. Je m’inscris