[ Ils écoutent la radio, ils la font] #9 François Nida – Phonurgia Nova
18789
post-template-default,single,single-post,postid-18789,single-format-standard,post-ecoutent-radio-9-francois-nida,header_style_dark,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 

[ Ils écoutent la radio, ils la font] #9 François Nida

[ Ils écoutent la radio, ils la font] #9 François Nida

“Venez écouter la beauté !” C’est par cette invitation que se conclut cet entretien vidéo avec François Nida, en charge de la programmation culturelle à la BnF. Auditeur passionné de radio, qu’il écoute de préférence la nuit, (quand celle-ci  invite à la divagation, à la contemplation ou au rêve), l’ancien éditeur est formel : “à la radio, on peut faire l’expérience du beau !” Pourtant, regrette-t-il, les occasions de telles expériences sont de plus en plus rares. N’est-ce pas un paradoxe quand la création sonore n’a jamais été aussi vivace ? Quand, de plus en plus de festivals – ce qui est nouveau – s’y consacrent ? Pierre Schaeffer et Orson Welles tenaient la radio pour un art considérable, aussi important que le cinéma. Cette idée est-elle en train de se diluer dans les podcasts ?

https://youtu.be/QHxXgdd309E