[ Ils écoutent la radio, ils la font ] #6 Léa Minod – Phonurgia Nova
18754
post-template-default,single,single-post,postid-18754,single-format-standard,post-ecoutent-radio-6-lea-minod,header_style_dark,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 

[ Ils écoutent la radio, ils la font ] #6 Léa Minod

[ Ils écoutent la radio, ils la font ] #6 Léa Minod

A l’occasion de la 16ème Semaine du Son, phonurgia nova relance la publication des portraits vidéos initiés lors des Phonurgia Nova awards 2018, à la BnF. Dans cette série, praticiens, critiques, chercheurs, artistes radiophoniques et auditeurs passionnés dressent un état des lieux de l’art sonore et de la création radiophonique aujourd’hui, ses conditions d’existence, de diffusion, de transmission, d’enseignement et de mémorisation. Par delà la singularité des points de vue qu’ils expriment, tous plaident pour une meilleure prise en compte de cette bouillonnante création par les institutions, les musées, les radios et tous les lieux qui ont vocation à saisir les émergences artistiques. Car un constat s’impose : l’art sonore s’invente ou se ré-invente sur les ondes, à travers le podcast et les multiples supports numériques nomades. Mais reste insuffisamment connu du grand public. Productrice et reporter radio, Léa Minod livre dans cette vidéo un point de vue d’auteur sur ces questions. Benjamine du jury 2018, elle a fait ses premières armes à Arte-Radio en 2008, puis à France Inter et à Radio Campus Paris en 2010 avec l’émission “Récréation sonore”. Elle oeuvre aujourd’hui comme auteur free-lance.