And the winners are... – Phonurgia Nova
16621
post-template-default,single,single-post,postid-16621,single-format-standard,post-and-the-winners-are,header_style_dark,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 

And the winners are…

And the winners are…

Conformément à sa vocation qui est de promouvoir de nouveaux auteurs radiophoniques Européens, phonurgia nova décerne chaque année des prix de la création, dans différents domaines de la parole et du son enregistrés : documentaire, fiction, art sonore. A ces Prix remis à la BnF (Bibliothèque François Mitterrand) à l’automne, s’ajoutent des bourses attribuées sur projets, grâce au soutien de partenaires engagés à nos côtés à défendre l’art de la radio : le GRM de l’INA à Paris, le GMVL de Lyon, le Studio Euphonia de Marseille, la SACD et le Musée de la Camargue.

Nous avons le plaisir de vous communiquer ci-­dessous les noms des lauréat(e)s pour l’année 2018. Chacun(e) trouvera auprès de nos différents partenaires les ressources techniques et artistiques, ainsi que l’écoute critique nécessaires à la finalisation de son projet.

Nous souhaitons à chacun(e), un séjour fertile, dans l’attente de vous faire découvrir leurs travaux.

Bourses Phonurgia Nova 2018

Résidence GMVL à Lyon : Anna Granata pour Moni (Italie)
Mise en ondes d’un livre publié par l’auteur qui raconte l’histoire d’un homme schizophrène, appelé Moni.

Résidence GRM de l’INA (Paris) : Chloé Despax pour Ardésia (Belgique)
Version sonore radiophonique d’Ardésia, installation sonore interactive issue d’une résidence qui répondait à la question suivante : comment le paysage façonne l’imaginaire humain ?

Résidence Euphonia à Marseille +/ Musée de la Camargue : Grit Lieder pour Sonic Sea Sampling (Allemagne). J’écoute la mer, quelles histoires raconte-­t-­elle ?

Résidence Phonurgia Nova / SACD (+1000€) : Elina Gakou-­Gomba et Marine Angé pour Téléflan (France). Téléflan est une série de fiction sonore interactive qui questionne notre place de spectateur et s’approche, peut-­être, du fantasme espiègle de rentrer dans la télé.

Résidence Phonurgia Nova : Arnaud Leroy pour Moncef Mezghanni, un merle dans la ville captive (France). Projet de documentaire sur l’oralité poétique de Moncef Mezghanni, figure emblématique de la poésie Arabe de ces trente dernières années.

Pour écouter les œuvres primées au fil des années www.sonosphere.org