Initiation artistique et technique à la réalisation sonore – Phonurgia Nova
18613
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-18613,portfolio_page-initiation-artistique-technique-a-realisation-sonore,header_style_light,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 
Stages

Initiation artistique
et technique à la réalisation sonore

15 18 janvier 2019 Paris 11 14 février 2019 Toulouse 9 12 avril 2019 Arles 4 7 juin 2019 Paris 4 7 juillet 2019 Arles 21 24 juillet 2019 Dinard 22 25 octobre 2019 Arles 17 20 décembre 2019 Paris

Au-delà de la découverte de l’outil Reaper, vous serez initiés à la création radiophonique.
Pour cela, vous effectuerez de multiples exercices individuels :
– capter les sons en tenant compte des possibilités des micros ;
– les trier, les organiser, les monter et les mixer selon des règles de construction simples.

Objectifs pédagogiques

 

La qualité technique est primordiale dans toute création sonore à la radio comme ailleurs. Si l’outil numérique a remplacé les ciseaux de montage et la table de mixage d’antan, les règles d’écriture demeurent, et leur apprentissage reste incontournable pour qui veut aborder la réalisation sonore. Quels que soient les outils logiciels employés, il faut pouvoir insuffler une harmonie sonore à sa réalisation.
Le but de cet apprentissage est simple : comprendre la technique pour pouvoir apprivoiser le son, découvrir et s’exercer aux ” bonnes pratiques ” pour pouvoir ensuite initier une démarche personnelle techniquement maîtrisée.
L’objectif immédiat de ce stage est de vous rendre autonome pour toute opération simple de prise de son extérieur ou de studio et vous donner des notions de montage et de mixage.

Contenu

 

Au-delà de la découverte des outils, vous devrez commencer à vous glisser dans la peau d’un réalisateur pour apprendre à ” vous exprimer avec les sons “:
– les capter en tenant compte des possibilités des micros ;
– les trier, les organiser, les monter et les mixer selon des règles simples.
Pour cela, vous effectuerez de multiples exercices individuels dans différentes situations. Ces exercices vous aideront à assimiler les réflexes d’un opérateur du son. La pédagogie abordera simultanément l’artistique et le technique. Nous procéderons ensemble à l’analyse critique systématique de nos enregistrements et productions. Les micros: les différentes technologies de micro et l’utilisation qui en découle. L’enregistrement : les différents supports d’enregistrement. Les enregistreurs audio numériques et leurs champs d’application.

Déroulé

 

La pédagogie aborde simultanément l’artistique et le technique. Le programme tient évidemment compte des besoins et du rythme de chacun des participants. Nous procédons à l’analyse critique systématique de nos essais.

1ère partie (2 jours)

Rappels des notions fondamentales d’acoustique, de psychoacoustique et d’électroacoustique.
Mise à niveau en audionumérique : l’ordinateur pour l’ingénieur du son ; les “plugs in” ; l’édition et le montage numérique. Les cartes sons. Le signal : bande passante, fréquence d’échantillonnage, dynamique, les différents procédés de compression audionumérique (réduction de débit) et leurs conséquences techniques et qualitatives.
Les câbles et connecteurs. Les micros : les différentes technologies de micro et leur utilisation.
Les enregistreurs : les différents supports d’enregistrement. Comparatif des enregistreurs audio numériques. Présentation générale de Reaper et mise en configuration.
Travaux pratiques solo ou en binômes : exercices de prise de son : ambiance et voix en extérieur, prises de sons rapprochés et voix isolées. Principes de dérushage et principes d’organisation du travail.

2ème partie (2 jours)

Création et personnalisation d’une session. Edition et montage — les pistes audio et les régions. Les traitements de base (filtres, noise gate, equalisation)
Gestion d’un projet, import & export de sessions, de pistes et de fichiers audionumériques.
Le montage comme écriture : les pratiques en matière de montage et de mixage en documentaire.
Chaque participant finalise une réalisation de moins de 10 minutes à partir de la matière collectée, mettant en œuvre la totalité des notions abordées.

Matériel utilisé

 

1 station de montage Reaper par participant. Mac G5 2 x 2 GHz et MacBookPro. Surfaces de contrôle Icon Plateforme M. Ecoutes Cabasse Goelette. Enregistreurs numériques : Fostex FR2 LE, Zoom H5 et Sounddevice MixPre 3. Panel de microphones : Beyer 88, Rode NT3, NT4, NT5, AudioTechnica AT 825, AT 40415, AT 8022, Sennheiser MD 21. Perches, bonnettes, Rycote.

Pré-requis

 

Ce stage s’adresse à des novices et faux-débutants souhaitant apprendre à maîtriser la chaîne de production numérique du son, de sa capture sur le terrain ou en studio, jusqu’au mixage. Il est également destiné à des personnes ayant déjà une expérience du son et souhaitant aborder la réalisation numérique propre à Reaper.

Etre utilisateur d’un ordinateur Mac ou PC et avoir un objectif précis dans l’utilisation des techniques du son.

Intervenants

 
Arnaud Forest

Ingénieur du son depuis 12 ans, Arnaud Forest est responsable technique et réalisateur sonore à ARTE Radio, la radio web d’ARTE (www.arteradio.com). Chaque documentaire, fiction ou création produit par ARTE Radio passe entre ses mains pour la mise en ondes finale et le mixage. Arnaud Forest a coréalisé le feuilleton de Mariannick Bellot “Comme un pied”, Prix Europa 2011 et Prix Italia 2012 de la Meilleure Fiction Radio. Egalement musicien, il n’hésite à jouer de tous types de sons pour créer du sens : parole, musique, ambiance ou bruitage.

 
Anil Bhoslé

Réalisateur sonore et auteur interactif – Basé à Toulouse

Anil a grandi bercé par les jingles de France Inter et les journaux en Hindi du World Service de la BBC. Quoi de plus normal pour un enfant franco-indien ?

Le goût des ondes lui est resté. A quatorze ans, bénévole dans une radio associative, il découvre l’étendue des possibilités narratives du son, en apprenant l’enregistrement, le montage et le mixage. Cette découverte le mène tout droit vers Radio France. D’abord en tant qu’auditeur assidu de France Culture, et, un BTS audiovisuel en poche, en tant qu’opérateur du son.

Dans ce cadre créatif de renommée, il travaille pendant douze ans auprès de journalistes, producteurs, comédiens, bruiteurs, compositeurs et interprètes, à la réalisation de productions radiophoniques pour l’ensemble des chaînes du groupe Radio France : émissions musicales, captations de concerts variés, documentaires, fictions sonores, magazines …

Mu par un goût prononcé pour le field recording, les paysages sonores et les captations naturalistes, il réalise, en solitaire, des documentaires (France Culture, RTBF La Première, festivals) et des captations musicales (jazz, classique, baroque…)

En 2014, il prend conscience du potentiel créatif qu’offrent les nouveaux médias en matière de conception sonore : réalité virtuelle, réalité augmentée, installations interactives, web et jeux vidéo. Aujourd’hui, il se consacre au développement de projets interactifs, et tente jour après jour de mettre le son au centre de ces expériences narratives.

 

 
Sophie Berger

Formée comme ingénieure du son à l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) à Lyon, au sein du département « Réalisation Sonore » de 2009 à 2012.

Réalisatrice de pièces radiophoniques, parmi lesquelles notamment LOIRE (2013), CARGO (2015). Ses pièces sont diffusées sur de nombreuses radio : France Culture, Radio Campus, Phaune Radio,  RTBF (Belgique), RTS (Suisse), Choq (Canada), ainsi que dans de nombreux festivals sous forme de séances d’écoute : Festival Clermont-Ferrand, Festival Futura (Drôme), Semaine du son belge (Bruxelles), Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (Canada), etc…LOIRE a obtenu le prix d’art sonore « découverte -Pierre Schaeffer” de Phonurgia Nova, en 2014.

En parallèle, elle conçoit également des créations sonores pour le spectacle vivant, entre autres avec les metteurs en scène Anne Théron (Les Productions de Merlin), Emmanuel Meirieu (compagnie Bloc Opératoire), Séverine Fontaine (Compagnie IKB), ou le chorégraphe Aurélien Le Glaunec (Compagnie WunderKammer). Elle est aussi régisseuse son pour la compagnie de danse ARCOSM, Thomas Guerry, pour des tournées nationales et internationales. Ou encore créatrice son pour des installations muséographiques (Les Champs Libres, Rennes Métropole, 2017).

site internet – www.sophieberger.com

Travaux de stage

 

Retour d'expériences

 

Informations

 
5-8 décembre 2018, Paris 15-18 janvier 2019, Paris 11-14 février 2019, Toulouse 9-12 avril 2019, Arles 4-7 juin 2019, Paris 4-7 juillet 2019, Arles 21-24 juillet 2019, Dinard 22-25 octobre 2019, Arles 17-20 décembre 2019, Paris Paris Toutes les sessions :
15 Jan  18 Jan | 4 Juin  7 Juin | 17 Déc  20 Déc 2019.
Toulouse Toutes les sessions :
11 Fév  14 Fév 2019
Arles Toutes les sessions :
9 Avr  12 Avr | 4 Juil  7 Juil | 22 Oct  25 Oct 2019.
Dinard Toutes les sessions :
21 Juil  24 Juil 2019

Durée : 4 jours (28h)
Etudiant : 400 euros
Individuel : 600 euros
Formation continue : 1 400 euros
Effectif : 8 participants maximum

Plus de renseignements sur ce stage
Par téléphone au 06 09 64 65 39
Par email : info@phonurgia.fr