[ Ils écoutent la radio de création, ils la font ] #3 Jean-Loup Graton – Phonurgia Nova
18559
post-template-default,single,single-post,postid-18559,single-format-standard,post-ecoutent-radio-de-creation-3-jean-loup-graton,header_style_dark,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 

[ Ils écoutent la radio de création, ils la font ] #3 Jean-Loup Graton

[ Ils écoutent la radio de création, ils la font ] #3 Jean-Loup Graton

Dans certains replis des ondes la radio bascule dans l’art – un art sans image, aussi puissant que la photographie ou le cinéma et pourtant moins (re)connu qu’eux. Après Daniel Martin-borret qui s’est auto-filmé dans son studio pour nous parler de sa relation intime avec ce media, après Rodolphe Alexis, preneur de son et artiste sonore nominé en 2016 pour le Prix du Field Recording, qui nous a également livré son point de vue sur cette création. Place aujourd’hui à Jean-Loup Graton, compositeur, élève de Pierre Schaeffer, ancien directeur-adjoint des programmes de France Culture et responsable des manifestations culturelles de la BnF, qui accueille prochainement les phonurgia nova awards 2018.